Droit Individuel à la Formation (DIF) : plus que 100 jours pour faire valoir ses droits

Si vous avez quelques années d’expérience professionnelles, vous avez acquis des droits pour financer votre formation. Je ne vous parle pas du CPF, le Compte Personnel de Formation, mais de son « grand frère », le DIF. Or, comme nous nous en sommes déjà fait l’écho il y a quelques mois dans ce blog, ce dispositif destiné au financement du bilan de compétences et de la formation professionnelle, va bientôt disparaître.

Vous en avez sans doute déjà entendu parler, et peut-être même que vous en avez déjà bénéficié. Pour autant, avez-vous épuisé la totalité de vos droits au Droit Individuel de Formation ?

Sauvegarder ses droits au DIF

Sachez que, comme beaucoup de français, vous avez peut-être encore plusieurs centaines d’euros de reliquat de droits non consommés. Et croyez-moi, la somme n’est pas négligeable.

D’après les études de la Caisse des Dépôts et Consignations qui est chargée de gérer les fonds, le Droit Individuel de chaque titulaire est d’environ 1.240 € en moyenne. Alors faites le compte. Quand on sait que parmi les 28 millions de français concernés, un nombre significatif n’a rien fait jusque-là pour profiter de ce budget formation. Le montant global des droits non réclamés se chiffre en milliards d’euros.

Votre budget DIF jusqu’à 1.800 €

Pour peu que vous ayez au moins une dizaine d’années d’expérience professionnelle en tant que salarié, votre DIF peut atteindre le plafond des 120 heures. Et dans ce cas, si vous ne l’avez jamais utilisé, votre DIF représente un budget de 1.800 euros (120 heures X 15 €/heure).

Oui, vous avez bien lu. Et si vous ne faites rien d’ici au 31 décembre 2020, cet argent sera perdu. En fait pas tout à fait puisqu’il ira au Trésor Public. Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne je préfère que mes droits me reviennent et me permettent de financer mes projets de formation ou de reconversion professionnelle plutôt que d’en faire cadeau à Bercy.

Alors il n’y a donc pas de temps à perdre pour préserver vos droits au DIF. 100 jours ça passe vite. Bien entendu il y a une solution. Si vous êtes négligent, vous risquez d’avoir des regrets le jour où vous aurez besoin de cet argent pour financer une formation professionnelle .

Comment faire pour bénéficier de son DIF

Le dispositif « droit individuel à la formation » a permis d’accumuler des heures DIF jusqu’en 2014, à raison de 20 heures par an pour un salarié du secteur privé travaillant à temps plein. Les heures de DIF étaient proratisées en fonction du temps de travail. Pour les agents du secteur public, le dispositif a duré jusqu’au 31 décembre 2016. Les heures de DIF permettaient de bénéficier d’heures de formation.

Information obligatoire des employeurs

Avant son remplacement par le CPF, les employeurs ont eu l’obligation d’adresser une information à leurs salariés. En décembre 2014 ou au plus tard en janvier 2015, les employeurs étaient tenus de remettre à chaque salarié une attestation d’heures de DIF. Cette formalité pouvait également être remplie en mentionnant le solde des heures DIF sur le bulletin du salarié. En premier, vérifiez si cette information figure sur votre bulletin de paie de décembre 2014 ou de janvier 2015.

Une autre possibilité : la mention du solde d’heures DIF peut apparaître sur votre certificat de travail, si vous avez quitté votre entreprise. Si tel n’est pas le cas, il vous faudra réclamer à votre employeur cette attestation.

Dépôt sur le compte CPF

Pour justifier de vos heures acquises au titre du DIF, vous devez impérativement scanner votre justificatif et le déposer sur votre compte « Mon Compte Formation ». Pour en savoir plus, lisez également notre article « Le compte personnel de formation (CPF) et la cagnotte oubliée ».

Le fait de reporter vos droits DIF sur votre compte CPF évite que vous les perdiez par péremption. D’autre part, en faisant enregistrer vos droits DIF, vous augmentez le montant de votre budget formation disponible dans le cadre du Compte Personnel de Formation. Dans le difficile contexte économique actuel, ce peut-être une aide supplémentaire bien utile pour financer une formation, un accompagnement à la recherche d’emploi ou à la reconversion.

Que faire de son budget DIF

Maintenant que votre compteur CPF + DIF est plein, vous disposez d’un budget allant jusqu’à environ 4000€. Il vous reste à choisir une action de formation. Pour cela, nous vous conseillons avant toute chose de définir votre projet professionnel en faisant par exemple un bilan de compétences. Puis de faire le choix de la formation qui vous sera vraiment utile.

Voir nos offres de bilan de compétences.

Aujourd’hui, vous avez encore le pouvoir de préserver vos droits car vos heures de DIF sont reportables sur votre compte formation jusqu’au 31 décembre 2020. Au-delà, ils seront définitivement perdus !

 

Partager sur