Foire aux questions
Tout savoir sur le bilan de compétences

Comment financer son bilan de compétences ?

Voici les différentes manières de financer son bilan de compétences en 2021 :

  • Le CPF (Compte Personnel de Formation). Que vous soyez salarié, demandeur d’emploi, chef d’entreprise ou indépendant, vous posséder un compte CPF. Pour connaître votre budget CPF, il suffit d’ouvrir votre compte sur www.moncompteformation.gouv.fr en vous munissant de votre numéro de sécurité sociale. Vous découvrirez alors la somme dont vous disposez pour financer votre bilan de compétences. Si vous n’avez jamais utilisé votre CPF et que vous travaillez à temps complet depuis 2015, en 2021, vous disposez d’une somme de 1940€. En savoir plus sur le CPF. Au budget CPF, nous vous conseillons fortement d’ajouter vos heures DIF. Vous avez jusqu’au 30 juin 2021 pour le faire. Pour plus d’informations sur le DIF :  Qu’est-ce que le DIF?

 

  • Votre employeur dans le cadre du plan de développement des compétences. Pour cela, il faut faire une demande de financement à votre service ressources humaines ou au dirigeant de votre entreprise, soit oralement, soit par courrier. Il est préférable de présenter un devis. Pour obtenir un devis, contactez-nous.

 

  • Votre OPCO si vous êtes chef d’entreprise. Toutes les entreprises versent des cotisations pour la formation à un Opérateur de Compétences (OPCO) chargé de répartir et de gérer ce budget en fonction des priorités du secteur d’activité. Les cotisations concernent les salariés mais aussi le dirigeant de l’entreprise qu’il soit salarié lui-même ou travailleur non salarié. Les OPCO auxquels cotisent les dirigeants sont généralement AGEFICE et FIF PL. Le financement des bilans de compétences est pris en charge par ces organismes en fonction de montants et de critères décidés chaque année par le conseil d’administration. Ils sont consultables sur les sites internet ou sur demande. Pour obtenir la prise en charge d’un bilan de compétences, il s’agit généralement de présenter un devis, un programme et un justificatif de versement de cotisations.

 

  • Pôle Emploi si vous êtes demandeur d’emploi.
    • Si vous êtes en CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle), vous disposez d’un budget pour vous former et réaliser un bilan de compétences.
    • Si vous n’êtes pas en CSP, il est probable que votre conseiller Pôle Emploi vous demande d’utiliser votre CPF, qu’il pourra compléter si nécessaire.

Dans tous les cas, pour obtenir le financement de votre bilan de compétences par Pôle Emploi, le centre de bilan de compétences que vous aurez choisi devra intégrer un devis sur votre espace Pôle Emploi. Une fois le devis validé par vos soins, il pourra être consulté et validé par le conseiller qui vous suit. Une lettre de motivation peut être nécessaire. Si vous n’avez pas l’habitude de rédiger ce type de document, nous pouvons vous aider. Pôle Emploi exige que vous ayez consulté au moins deux centres de bilan de compétences et d’expliquer votre choix.

  • La Sécurité Sociale si vous êtes en arrêt maladie et que votre santé vous contraint à une reconversion professionnelle. A condition que vous n’ayez aucune source de financement, il est possible d’obtenir une aide totale ou en complément du CPF de la Sécurité Sociale. Dans ce cas, nous vous orienterons vers un ou une assistante sociale chargé(e) de la Prévention de la Désinsertion Professionnelle (PDP). Il ou elle vous aidera à réaliser les démarches.

 

  • D’autres solutions peuvent être trouvées en fonction de votre situation personnelle. N’hésitez pas à solliciter notre aide. Contactez-nous.

Maintenant que vous savez comment financer votre bilan de compétences, il vous reste à choisir l’offre de bilan de compétences la plus adaptée à votre besoin.