Handicap : un CPF majoré pour la reconversion professionnelle

Handicap : un CPF majoré pour la reconversion

Un simple constat fait apparaitre qu’environ 40% des personnes en situation de handicap sont sans diplôme. Les difficultés d’accès à l’emploi du fait du handicap sont amplifiées par une absence ou une faible qualification des personnes concernées.

Afin de lutter contre cette situation l’Etat a prévu l’attribution d’une aide spécifique pour la formation des personnes en situation de handicap. Les salariés et chômeurs bénéficiant d’une obligation d’emploi disposent d’une majoration de leur droit créditée sur leur budget CPF (Compte Personnel de Formation). Nous vous proposons de faire le point sur cette mesure qui peut vous concerner vous-même ou l’un de vos proches et qui est cumulable avec le DIF, Droit Individuel à la Formation (sur ce dernier point lisez notre article « Droit Individuel à la Formation (DIF) : plus que 6 mois pour faire valoir ses droits »).

Quelle situation de handicap donne droit à une majoration de son CPF ?

La gestion du budget CPF par la Caisse des Dépôts et Consignation depuis fin 2019 a ouvert la voie à la mise en place de nouvelles mesures. Parmi celles-ci, une majoration du budget formation de 300€ pour l’année 2019, revient aux bénéficiaires d’une obligation d’emploi. Et ce n’est pas moins de 460 000 salariés qui ont vu leur CPF augmenté d’un montant de 300 euros.

Vous êtes concernés si vous appartenez à l’une de ces catégories :

  • Vous avez une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH),
  • Vous êtes victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, titulaire d’une rente et vous avez une incapacité partielle permanente au moins égale à 10%,
  • Vous êtes titulaire d’une pension d’invalidité et cette invalidité réduit d’au moins des deux tiers votre capacité de travail,
  • Vous êtes bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé.

Dans ce cas, vous recevez une somme de 800€ par an pour vous former, être accompagné dans le cadre d’une VAE, passer un permis ou réaliser un bilan de compétences. Le plafond de votre CPF est relevé à 8000€ au lieu de 5000€.

Pour l’heure, ce dispositif concerne les salariés du secteur privé. En effet, si vous êtes fonctionnaire, vous n’êtes pour l’instant pas éligible au bénéfice de cette mesure.

Comment obtenir une aide à la formation supplémentaire de 300€ par an ?

Si vous êtes bénéficiaire d’une obligation d’emploi, deux solutions s’offrent à vous :

Vous avez informé votre employeur de votre situation de BOE ?

Dans ce cas, vous n’avez aucune démarche à faire. Le versement des 800€ de droit à la formation s’effectue automatiquement chaque année sur votre compte CPF.

Vous ne souhaitez pas informer votre employeur, mais vous souhaitez bénéficier de ce budget supplémentaire ?

Pour cela, il vous suffit simplement d’en faire la demande sur moncompteformation.gouv.fr.

Voici la marche à suivre :

  1. Ouvrez votre compte à l’aide du votre numéro de Sécurité sociale

  1. Cliquer sur votre nom en haut à droite et accédez à la rubrique « Informations professionnelles »

 

  1. Ajoutez votre déclaration en cliquant sur le bouton +, indiquez les dates si votre situation est temporaire, téléchargez le justificatif en cliquant sur « choisir un fichier »

Puis, ajoutez votre déclaration.

Quelle attestation fournir ?

En fonction de votre situation, afin de justifier de votre obligation d’emploi, vous devrez fournir un élément de preuve. Voici la liste des justificatifs à télécharger dans votre compte CPF et obtenir votre budget supplémentaire de 300€ par an :

Personnes en situation de handicap :

Reconnaissance temporaire ou définitive de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) fournie par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Invalides :

Carte d’invalidité définitive ou temporaire fournie par la MDPH ou justificatif de versement d’une rente d’invalidité par la caisse de sécurité sociale.

Victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles :

Attestation de versement de rente par la caisse de sécurité sociale.

Victimes de guerre :

Attestation de pension de victime de guerre, obtenue auprès du ministère de la défense et des anciens combattants.

Comment utiliser son budget formation quand on est travailleur handicapé ?

La formation professionnelle est d’autant plus une nécessité

Se former tout au long de la vie pour pouvoir maintenir son employabilité est essentiel que l’on soit en situation de handicap ou pas. Ceci est d’autant plus vrai en période de crise où il est nécessaire de pouvoir s’adapter à l’évolution du marché de l’emploi et éventuellement d’opérer une reconversion professionnelle. Mais c’est aussi ce qui permet de pouvoir choisir un métier épanouissant et rémunérateur.

Etre accompagné par un expert en gestion des carrières

En tant que professionnels de la gestion des carrières, nous vous conseillons vivement de vous former régulièrement. Et pour choisir la ou les formations qui vous permettront d’évoluer ou de vous reconvertir avec succès, pourquoi ne pas vous faire conseiller par un expert, lors d’un bilan de compétences ?

De préférence, choisissez un consultant qui saura prendre en compte vos contraintes de santé pour l’élaboration de votre projet professionnel. Nous vous conseillons les centres de bilan de compétences partenaires d’organismes de santé au travail et de la sécurité sociale. Plus d’informations.

De plus, le bilan de compétences est finançable avec votre CPF : plus d’informations.

Contactez-nous pour compléter votre information sur le bilan de compétences et vous aider dans vos démarches.

Plus d’informations sur le bilan de compétences Acérola Online.

 

Partager sur